Khadijeh Habashneh

Khadijeh Habashneh s’est engagée, en 1974, dans le collectif de cinéastes palestinien·ne·s et arabes, qui a choisi de contribuer à la résistance palestinienne en tournant des films sur les luttes que mène ce peuple, mais aussi sur sa vie quotidienne dans les camps de réfugiés. Ensemble ils créent à Beyrouth en 1973 l’Unité du cinéma palestinien au sein de l’OLP, puis en 1976 les Archives du film palestinien (ou Institut du cinéma palestinien), qui seront dirigées par Khadijeh Habashneh jusqu’en 1982. Leurs films – plus de 500 – seront projetés dans tout le monde arabe et au niveau international, mais que très récemment en Palestine.

Avec Children Without Childhood (1979/80), Khadijeh Habashneh est la première réalisatrice palestinienne. Elle tourne ensuite Women in Palestine, qui a disparu pendant l’invasion israélienne au Liban en 1982.

Elle a toujours travaillé sur deux fronts : le cinéma et les questions concernant les femmes. Elle a co-fondé l’Union générale des femmes palestiniennes, le Center for Women Studies en Jordanie et collabore encore avec le Palestinian Woman Research and Documentation Center. Elle a publié plusieurs ouvrages dans ce domaine. Elle a coordonné les campagnes pour encourager les femmes à participer aux élections en Jordanie et en Palestine (2002-2005).

Kadijeh Habashneh est actuellement la coordinatrice du projet « Préservation des anciens films palestiniens ». En septembre 2019, pour célébrer le 50ème anniversaire du 1er film réalisé par l’Unité du cinéma palestinien, elle a publié « Guerrilla Cinema ».

PFC’E est fier de participer à cet anniversaire et à la diffusion des films préservés, en projetant Children Without Childhood.

Evénement(s) en relation