Nidal Badarny

Nidal Badarny est né en 1984 à Arrabeh en Galilée. Il étudie le théâtre et le cinéma à l’Université de Haïfa et joue et met en scène de nombreuses comédies. En 2008, il gagne le prix du Meilleur Acteur au festival de théâtre de Haïfa. Il a participé et lancé d’importantes initiatives en théâtre et cinéma au sein de la minorité palestinienne en Israël.
En 2014, Nidal Badarny tourne son 1er documentaire, 30 mars, sur la grève du 30 mars 1976 contre une nouvelle confiscation des terres palestiniennes en Galilée. Villagers (2015) est son premier court-métrage de fiction (PFC’E 2017) suivi de Quraweyeun (2015), tragi-comédie sur les difficultés de se marier le long du Mur de séparation. Waiting for Faraj Allah (2019) est son 1er long-métrage documentaire. Pendant trois ans, il a capturé les émotions d’un groupe de jeunes comédiens et leurs rêves d’un avenir meilleur.

Nidal Badarny a fondé Al Manshar – pour l’Art et la Production cinématographique. Son travail est unique car il dépend du seul soutien de la communauté.

Evénement(s) en relation