Tamara Abu Laban

Tamara Abu Laban est née dans le camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléhem. Même si vivre dans un camp a été une expérience difficile, cet environnement culturel très riche a inspiré sa créativité: faire des films pour raconter les histoires des gens. Elle a étudié les médias au Caire et obtenu une maîtrise à l’Institut des Arts cinématographiques de la mer Rouge en Jordanie.
Tamara Abu Laban réalise des reportages en profondeur pour des télévisions arabes comme Al-Jazeera & Al-Arabi, et des courts-métrages sélectionnés par des festivals internationaux. En 2018, elle a réalisé Les murs de Dheisheh, en collaboration avec Clémence Lehec pour sa recherche à l’Université de Genève. En 2019, elle tourne son 1er long-métrage documentaire Behind the Fence, qui s’appuie sur deux années de recherches intensives sur la 1ère Intifada (fin 80’).

Elle est l’initiatrice de « Women Make a Change », projet qui utilise les moyens audiovisuels pour renforcer l’autonomie des femmes. Son implication dans ce projet lui a valu le prix Synergos récompensant les entrepreneurs.euses et un prix de l’UE pour son travail sur les questions humanitaires, en particulier faire entendre la voix des jeunes femmes.

Tamara Abu Laban est aujourd’hui maîtresse de conférences en cinéma et médias numériques au Collège des Arts de l’Université Dar Al-Kalima de Bethléhem.

Evénement(s) en relation