Port of Memory

ميناء الذاكرة

Réalisation: Kamal Aljafari

2009 — 61 min

Production, distribution Kamal Aljafari, Allemagne, France, EAU

Prix de l’Institut français- Louis Marcorelles, Cinéma du Réel, Paris, 2010

VO (sous-titré français)

Jaffa était la ville arabe la plus importante de Palestine pendant le mandat britannique. Après la guerre et la création d’Israël en 1948, la plupart de ses maisons ont été évacuées ou détruites et l’ancienne ville a été incorporée dans la municipalité de Tel Aviv. Aujourd’hui, les maisons palestiniennes restantes sont systématiquement détruites pour faire place à des blocs d’appartements. Les ruelles et maisons de Jaffa ont servi de toile de fond à de nombreux films de fiction, mais dans ces images, nulle présence des habitants palestiniens ou du passé de la ville.
En s’appropriant les images de ces films, tout en les mêlant à celles de sa famille qui lutte aujourd’hui pour ne pas être expulsée de sa maison, Kamal Aljafari construit un contre-récit de la vie des «Palestinien.ne.s. de 1948» à Jaffa.

Cette projection, prévue le 4 novembre au Spoutnik, a été annulée à cause des mesures sanitaires cantonales de fermeture des cinémas genevois.