• sam. 26 Nov. à 11h30
    Café Les Volontaires

Les réalisateurs palestiniens d’Israël: quels films? Pour qui?

Participant-e(s): Ula Tabari, Alaa Ashkar

Animé par Riccardo Bocco, professeur à l’IHEID

Le cinéma palestinien des années 1960 était étroitement lié aux organisations de l’OLP. Ce n’est que vers 1980 qu’il s’affranchit des mouvements politiques et affirme son indépendance.

Les « nouveaux » cinéastes, pour la plupart des PalestinienNEs citoyenNEs d’Israël, acquièrent une renommée internationale. Parmi eux, Michel Khleifi, Mohammed Bakri, Nizar Hassan, Elia Suleiman, Hany Abu Assad… pour n’en nommer que quelques uns. Souvent à la fois acteurs et réalisateurs, ces personnalités ont contribué à offrir une nouvelle approche aux différentes réalités du conflit israélo-palestinien.

Comment les différentEs cinéastes palestinienNEs citoyenNEs d’Israël se sont positionnéEs par rapport aux contextes successifs du conflit ? Quels sont les rêves de ces cinéastes ? Comment ces rêves peuvent-ils se transformer en œuvres
cinématographiques ?

Animé par Riccardo Bocco, professeur à l’IHEID, avec Ula Tabari et Alaa Ashkar.

Débat au café des Volontaires

Brunch dès 10h30

Lieu(x) de l'événement

Café Les Volontaires

Barje des Volontaires, Rue de la Coulouvrenière, Genève, Suisse